Des professionnels de Santé engagés dans la durée

J’ai eu la chance de rencontrer trois professionnels de santé, pratiquant leur engagement au service de la population polynésienne depuis plus de trente ans chacun!

Hervé, infirmier aux îles Tuamotu et Australes

Hervé a travaillé plus de trente années en poste isolé aux Tuamutus et aux Australes comme infirmier. Il a été cadre et connait les qualités de ceux avec qui il a travaillé : selon lui, le professionnel de santé en poste isolé doit avoir un caractère marqué, résilient et “savoir lire” c’est à dire être capable de s’occuper seul tout en étant disponible en permanence 24h/24 7j/7 , ce qu’il considère comme “abrasif”.

Pour vivre ce type d’exercice, il faut faire preuve de qualités exceptionnelles, comme l’esprit d’initiative et des savoir-faire indispensables comme arracher des dents, lire un fond d’œil, pratiquer l’échographie. Il pense que les agents techniques de santé locaux sont les plus adaptés aux populations locales qu’ils connaissent bien et sont capable d’utiliser des moyens innovants comme les valises de télé médecine.

Il pense que tous les personnels isolés devraient recevoir un meilleur salaire et des congés alternés tous les deux mois avec un roulement pour assurer la pérennité. Hervé souhaiterait se tourner vers la transmission de son expérience.

Isabelle, médecin au service des maisons d’adolescents

Isabelle est médecin au service des maisons d’adolescents de Polynésie depuis 25 ans. Elle a pu constater les fruits de l’éducation à une meilleure maîtrise de la fécondité des jeunes filles polynésiennes (passée de 15 à 18 ans en majorité) mais aussi la dégradation des conduites alimentaires avec un taux record d’obésité et de diabète exclusivement de type 2.

Les problèmes de violences intrafamiliales et violences sexuelles restent préoccupants. Elle reste passionnée par son métier comme au premier jour.

Christian, médecin chef des pompiers de Polynésie

Christian est médecin chef des pompiers de Polynésie, non professionnel car ce statut n’existe pas en Polynésie. Il collabore avec 5 autres médecins et plusieurs infirmiers pour les visites d’aptitude.

Les pompiers de Polynésie font fonction d’ambulanciers dans toutes les îles. Ils assurent un service public sans relâche depuis trente ans, d’astreinte DSM une semaine sur deux depuis trente ans sans rémunération.

Il a été force de proposition auprès du gouvernement et du ministre de la santé, a été président du conseil de l’ordre des médecins, a rédigé des rapports pour améliorer le système de secours et de santé. Il espère toujours que les graines semées porteront leur fruit un jour mais beaucoup reste à faire. La télé médecine pour relier les territoires isolés lui apparaît comme une voie très prometteuse mais encore trop peu acceptée.

Merci à tous les trois pour leurs témoignages et engagements!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.